COVID-19 et télétravail: situation des frontaliers et cybersécurité

COVID-19 et télétravail: situation des frontaliers et cybersécurité

COVID-19 et télétravail: situation des frontaliers et cybersécurité

18 mars 2020 Covid-19

Suite à la situation sanitaire liée à la crise du COVID-19 de nombreux salariés vont être amenés à pratiquer intensément le télétravail. La législation luxembourgeoise qui encadre cette pratique autorise le recours au télétravail pour des raisons de santé et de sécurité. En cas de forte baisse d’activité, le chômage partiel pour cas de force majeure peut s’appliquer.

Frontaliers

Les travailleurs frontalier sont soumis à certaines limitations en matière de télétravail. Ils ne peuvent normalement pas dépasser x jours de télétravail par an. X varie selon le pays de résidence. Pour la Belgique, la limite a été fixée à 24 jours.

Les autorités belges et luxembourgeoises estiment que la situation actuelle liée au COVID-19 constitue un cas de force majeure, pour lequel aucun jour n’est à comptabiliser au titre de la règle des 24 jours.

A partir du samedi 14 mars 2020, la présence d’un travailleur à son domicile, notamment pour y effectuer un télétravail, ne sera pas prise en compte dans le calcul du seuil de 24 jours.

Cette mesure est applicable jusqu’à nouvel ordre.

Plus d’informations sur le Guichet Entreprises.

NB : si vous employez des frontaliers et que vous souhaitez qu’ils continuent à venir travailler au sein de l’entreprise, vous devez leur fournir un certificat pour qu’ils puissent justifier leur déplacement malgré le confinement décrété par les 3 pays frontaliers.

 

COVID-19 et Cybersécurité

Dans cette situation très particulière, le télétravail sera le seul moyen possible de travailler pour de nombreuses personnes et un choix très judicieux pour de nombreuses autres. La sécurité est la priorité absolue pour le moment. Mais la cybersécurité ne doit pas être oubliée si nous ne voulons pas ajouter le chaos numérique au chaos «physique». Voici quelques conseils de base pour vous protéger et protéger vos informations en ces temps difficiles.

Matériel informatique

  • Faites particulièrement attention à ce que les appareils tels que les clés USB, les téléphones, les ordinateurs portables ou les tablettes ne soient pas perdus ou égarés.
  • Assurez-vous que chaque appareil dispose des mises à jour nécessaires, telles que les mises à jour du système d’exploitation (comme iOS ou Android) et les mises à jour logicielles / antivirus.
  • Assurez-vous que votre ordinateur, ordinateur portable ou appareil est utilisé dans un endroit sûr, à l’abri des regards indiscrets (en particulier si vous travaillez avec des données personnelles sensibles).
  • Verrouillez votre appareil si vous devez le laisser sans surveillance pour une raison quelconque.
  • Assurez-vous que vos appareils sont éteints, verrouillés ou stockés avec soin lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
  • Utilisez des contrôles d’accès efficaces (tels que l’authentification multi facteur et des mots de passe forts). Le cas échéant, le cryptage pour restreindre l’accès à l’appareil et pour réduire le risque si un appareil est volé ou égaré.
  • Lorsqu’un appareil est perdu ou volé, vous devez prendre des mesures immédiates pour assurer un effacement de la mémoire à distance, si possible.

E-mails

  • Utilisez des comptes de messagerie professionnels plutôt que des comptes personnels pour les e-mails liés au travail impliquant des données personnelles. Si vous devez utiliser un e-mail personnel, assurez-vous que le contenu et les pièces jointes sont cryptés et évitez d’utiliser des données personnelles ou confidentielles dans les lignes d’objet.
  • Avant d’envoyer un e-mail, assurez-vous de l’envoyer au bon destinataire, en particulier pour les e-mails impliquant de grandes quantités de données personnelles ou des données personnelles sensibles.
  • Si possible, préférez envoyer des e-mails chiffrés à chaque fois.

Plus d’informations et de conseil sur SECURITYMADEIN.LU

S'inscrire à la newsletter